AUSTRALIE entreprise #16 99designs

👉 – Introduction

Suivez-les : LinkedIn / Web

Nous avons eu la chance de rencontrer Mathieu LongĂ©, un français issu de la mĂȘme Ă©cole de commerce que nous, et qui travaille actuellement pour l’entreprise 99designs Ă  Melbourne en tant qu’ingĂ©nieur logiciel junior. Il nous a parlĂ© des diffĂ©rentes raisons pour lesquelles il se sent trĂšs Ă©panoui dans son entreprise.

En effet, 99designs met en place de nombreuses bonnes pratiques managériales pour ses salariés.

D’oĂč viennent ces innovations managĂ©riales ?

Mathieu voit 2 raisons aux bonnes pratiques de son entreprise : 

-PremiĂšrement, il y a une forte demande de talents dans le secteur de la tech, en particulier pour les ingĂ©nieurs logiciel et en particulier en Australie. Ainsi 99designs doit donc dĂ©velopper une vraie politique d’attraction et rĂ©tention des talents pour Ă©viter de se faire « piquer Â» ses collaborateurs. Ainsi, la pĂ©nurie de main-d’Ɠuvre prĂ©sente en Australie est donc une source de crĂ©ations d’innovations managĂ©riales.

-Ensuite, cela fait partie des convictions des fondateurs : la culture d’entreprise de 99designs a toujours Ă©tĂ© sympathique et agrĂ©able (dĂ©jĂ  avant le Covid) et avant cette fuite des talents. Pour preuve, il est courant chez 99designs de voir des personnes ayant une anciennetĂ© de 10-15ans, alors que ce n’est pas habituel dans le secteur de la tech. « Les ingĂ©nieurs logiciels restent plutĂŽt 2,3 ans en moyenne dans une entreprise » nous confie Mathieu.

👉 – De bonnes pratiques pour stimuler l’innovation des collaborateurs

La pratique du « dĂ©tachement Â» 

Mathieu a eu l’opportunitĂ© d’expĂ©rimenter le dĂ©tachement, qui est proposĂ© aux salariĂ©s de 99designs (aprĂšs l’avoir anticipĂ© et prĂ©parĂ© avec son manager).

En fait, Mathieu a quittĂ© son Ă©quipe pendant 2 mois, pour se joindre Ă  une autre Ă©quipe de l’entreprise. Son travail de codeur est particuliĂšrement propice Ă  ce type de pratique. En effet, il existe deux catĂ©gories de travail lorsqu’on est codeur : le « backend Â» qui porte sur la base de donnĂ©es et le « frontend Â» qui porte sur l’interface visible par les utilisateurs. 

Ainsi, Mathieu a pu aller s’essayer au “frontend” pour dĂ©couvrir plus en dĂ©tail cette activitĂ©. 

Cette pratique s’inscrit dans la politique de rĂ©tention des talents de l’entreprise et permet :

-De découvrir et continuer à apprendre

-De sortir de son quotidien et s’épanouir

-D’identifier les parties de l’entreprise attractives et y voir plus clair dans les perspectives de carriĂšre.

-De ramener des connaissances Ă  son Ă©quipe

C’est donc gagnant-gagnant pour l’entreprise et le salariĂ©, puisque le salariĂ© gagne en compĂ©tence et peut trouver sa place plus facilement dans l’entreprise.

Nous avons trouvĂ© cette pratique particuliĂšrement pertinente, Ă  une Ă©poque oĂč les jeunes aiment s’essayer Ă  diffĂ©rentes activitĂ©s, puisque cela est permis au sein d’une mĂȘme entreprise. C’est donc un facteur fort de rĂ©tention des talents.

1 journĂ©e toutes les 2 semaines consacrĂ©e Ă  l’apprentissage libre 

Les collaborateurs peuvent, pendant cette journĂ©e, cesser leurs activitĂ©s en cours et prendre le temps d’expĂ©rimenter sans but prĂ©cis. L’objectif est de pouvoir prendre du recul sur son travail et surtout de stimuler l’innovation. 

Mathieu nous explique que dans son cas, cela peut ĂȘtre en codant en dehors des projets en cours, en regardant des cours en ligne
 Cette expĂ©rimentation peut se faire seul mais c’est aussi l’occasion d’aller collaborer avec des personnes d’une Ă©quipe diffĂ©rente. Pour que cela soit possible, le jour d’expĂ©rimentation est fixe et est mĂȘme jour pour tous : un lundi toutes les 2 semaines. Il n’est bien sĂ»r pas obligatoire, il s’agit plutĂŽt d’une incitation de l’entreprise Ă  l’acquisition de nouvelles compĂ©tences et la prise de recul.

Les « hackdays Â», une compĂ©tition interne en Ă©quipe 

Il s’agit d’une compĂ©tition interne, de 3 jours, en Ă©quipe, sur un sujet dĂ©fini par l’entreprise, avec pour objectif de trouver des nouvelles idĂ©es qui aident l’entreprise. Souvent cela permet aux collaborateurs de travailler sur des sujets auxquels ils ne pensent pas au quotidien ou qui ne relĂšvent pas forcĂ©ment des responsabilitĂ©s de leur Ă©quipe.

Et ce qui est Ă©galement intĂ©ressant, c’est que les Ă©quipes sont formĂ©es spontanĂ©ment. En effet, les personnes qui ont des idĂ©es les proposent, puis il y a un vote pour retenir les idĂ©es les plus intĂ©ressantes. Ensuite, les collaborateurs se joignent au groupe avec l’idĂ©e qui les intĂ©ressent le plus. Les Ă©quipes vont alors devoir crĂ©er, pendant 3 jours, un prototype qu’elles prĂ©senteront Ă  l’ensemble des participants.

RĂ©cemment, il y a eu, par exemple, des hackdays sur le thĂšme de l’intelligence artificielle. 

Mathieu a crĂ©Ă©, avec son Ă©quipe, une interface grĂące Ă  la technologie de Chat GPT, qui permet d’amĂ©liorer les Ă©changes entre les designers et les clients sur leur plateforme. Lorsque les designers et clients discutent par message, il y a une petite baguette magique situĂ©e Ă  cĂŽtĂ© de la zone d’écriture du message, et qui permet de reformuler ce qu’on a Ă©crit. Par exemple, on peut demander de rendre le message plus sympathique, ou demander qu’il ait l’air plus naturel dans la langue de notre interlocuteur.  (On peut savoir parler anglais, mais ĂȘtre maladroit dans cette langue
) L’objectif Ă©tant donc d’augmenter la clartĂ© d’échange dans la communication.

👉Lutter en faveur de l’Ă©galitĂ© homme/femme dans un secteur trĂšs masculin

Dans l’industrie de la tech, il y a trĂšs peu de femmes : il y a environ 80% d’hommes et 20% de femmes nous explique Mathieu. C’est pourquoi, chez 99designs, beaucoup d’actions concrĂštes sont mises en place  :

-Des ateliers et des dĂ©jeuners avec des rĂ©flexions sur la diversitĂ© et l’inclusion

-Des congĂ©s parentaux Ă©gaux et rallongĂ©s. En Australie, normalement, il y a plus de congĂ©s pour les femmes (10 semaines) que pour les hommes (2 semaines) Ă  la naissance d’un enfant. Mais chez 99designs, 18 semaines de congĂ©s sont offertes pour les hommes comme pour les femmes. 

Recrutement de beaucoup de femmes sans expĂ©rience pour les former totalement. « Ă‡a marche vraiment bien Â» nous affirme Mathieu. Souvent, ces femmes entrent dans l’entreprise en tant qu’ingĂ©nieur logiciel junior, et puis gravissent tous les Ă©chelons grĂące aux formations internes.  L’entreprise propose aussi Ă  ses salariĂ©s un budget de 1000 dollars par an dĂ©diĂ© Ă  la formation libre. Ainsi, parmi ses collĂšgues, Mathieu compte des femmes qui sont lĂ  depuis 5-10 ans dans l’entreprise et sont maintenant Ă  des postes de managers hauts placĂ©s, ce qui est trĂšs rare dans cette industrie. 

👉Une attention particuliĂšre pour l’Ă©panouissement des salariĂ©s

Un manager Ă  l’écoute : 

« Il [son manager] m’aide Ă  rĂ©flĂ©chir, Ă  savoir oĂč il est intĂ©ressant pour moi d’investir du temps et de l’argent pour grandir Â»

Mathieu longé, ingénieur logiciel junior chez 99designs

Mathieu travaille dans une Ă©quipe de 8 personnes : 5 “software engineers”, un “product manager”, un “designer”, et son manager qui a le titre d’”engineering manager”.

L’équipe de Mathieu travaille avec la mĂ©thode agile sur des “sprints” de 2 semaines. Et il en est convaincu : le manager est rĂ©ellement lĂ  pour les collaborateurs et pour que ces derniers progressent. Il se rĂ©unit avec son manager une fois par sprint, lors d’un rendez-vous en tĂȘte Ă  tĂȘte. Lors de cet instant, Mathieu nous explique que le premier objectif de son manager est de s’assurer qu’il se sente bien. Par exemple, il nous confie qu’une fois, il se  sentait trĂšs fatiguĂ©, et l’a confiĂ© Ă  son manager. Ceci n’était pas habituel et son manager lui a dit de prendre sa journĂ©e pour se reposer. 

Le second objectif de ces rĂ©unions toutes les 2 semaines est d’aider Ă  identifier les opportunitĂ©s de croissance pour le collaborateur. Par exemple, le manager va aider Ă  identifier quelles sont les formations et confĂ©rences auxquelles il serait judicieux que Mathieu assiste pour progresser dans sa carriĂšre au sein de 99designs. « Il m’aide Ă  rĂ©flĂ©chir, Ă  savoir oĂč il est intĂ©ressant pour moi d’investir du temps et de l’argent pour grandir Â». En effet, rappelons que chaque salariĂ© dispose d’un budget de 1000 dollars par an pour apprendre.

Des avantages et de la flexibilité

-Des jours de congĂ©s supplĂ©mentaires : en plus des 4 semaines de vacances par an en Australie, 99designs offre 5 jours supplĂ©mentaire par an de congĂ©s Ă  ses salariĂ©s.

CongĂ©s maladie : chez 99designs, on ne demande pas systĂ©matiquement aux collaborateurs des certificats mĂ©dicaux aprĂšs une absence pour maladie. L’entreprise fait confiance Ă  ses collaborateurs. 

-FlexibilitĂ© et tĂ©lĂ©travail : chacun est libre de tĂ©lĂ©travailler quand il le souhaite, en Australie ou non. Cela a permis Ă  Mathieu de rentrer en France pendant 2 mois l’annĂ©e derniĂšre.

———-

On espĂšre que cet article vous aura plu! Merci et Ă  bientĂŽt !

lodysseemanageriale

Élodie & Dimitri

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :